Pourquoi se procurer une PDV (POS)? Et autres lumières au sujet du PDV

Depuis leur adoption généralisée dans les années 1990, les systèmes de point de vente (PDV) facilitent la vie des commerçants et des chefs d’entreprise. Les caisses enregistreuses traditionnelles ont ainsi pris le chemin de la ferraille parce que les nouvelles technologiques favorisent l’apprentissage et la mise en marche rapide d’un système complet. Pour le public en général, il existe encore une certaine confusion au chapitre de la terminologie utilisée.

Voici donc un aperçu de certains termes qui cohabitent dans le même écosystème, soit le PDV, le système PDV et l’achat PDV, ce qui nous permettra d’éviter toute potentielle confusion quant aux rôles et aux fonctionnalités de chacun. Premier éclairage, notons qu’on retrouve souvent en français le terme POS, emprunt à l’anglais de point of sale, ici traduit par PDV.

Qu’est-ce qu’un PDV (POS)?

Le PDV, ou point de vente, désigne généralement toute location où une transaction peut se dérouler. D’un point de vue plus général, un PDV peut désigner un centre commercial, un marché ou même une ville, puisqu’il s’agit d’endroits où se déroulent des transactions d’achat ou de vente. Les détaillants vont rarement aussi loin, donc pour eux, un point de vente est essentiellement l’espace immédiat autour du caissier ou encore du comptoir où s’effectuent les transactions. Le terme point de vente est parfois désigné sous le vocable lieu de vente.

Qu’est-ce qu’un système PDV (POS)?

Un système PDV (POS), aussi appelé système de point de vente, définit la famille des logiciels et des appareils qui accompagnent les détaillants et les restaurateurs dans la gestion de leurs ventes, celle de leurs employés et de leurs marchandises, ainsi que dans la production d’analyses et de rapports. Un système PDV typique consiste en un ordinateur qui gère le logiciel PDV, l’imprimante de reçus, les lecteurs de codes à barres et de cartes de crédit ainsi qu’un serveur interne, héritage des anciens systèmes. Les systèmes PDV en infonuagique (cloud) qui s’opèrent sur iPad ou d’autres appareils portables ne requièrent pas de serveurs physiques puisque l’ensemble des informations est accessible, enregistré et synchronisé en ligne.

Qu’est-ce qu’un achat PDV ou une transaction PDV?

Un PDV ou un achat en point de vente (PDV) est le « point » où se finalise une transaction, soit le moment où un client effectue un paiement en échange d’un bien ou d’un service. Toute forme de paiement peut être utilisée, que ce soit comptant, par cartes de débits et de crédit, par paiement mobile ou même par Bitcoin.

La conclusion d’un achat PDV s’effectue par l’authentification et l’autorisation d’un paiement, après la saisie d’un NIP, d’une signature ou pour les nouvelles technologies mobiles, par la lecture d’empreintes digitales. L’information d’authentification d’un NIP ou de certaines autres fonctionnalités de sécurité voyage ensuite dans un réseau ATM jusqu’à sa destination finale, la banque émettrice. À cette étape, la banque peut autoriser ou refuser une transaction, tout dépendra de sa nature et de la quantité de fonds disponibles.

Quel est l’impact du PDV sur le relevé bancaire?

Sur un relevé bancaire, une transaction PDV (POS) est l’une des nombreuses manières de décrire ce type de vente. Ce libellé PDV s’inscrit au relevé bancaire lorsqu’une carte de débit est utilisée pour finaliser une transaction. Les achats par cartes de crédit ne portent pas le même libellé. Si vous voyez « PDV » ou « POS » pour ce type de transaction dans votre relevé bancaire et ne possédez pas de carte de débit ou n’avez pas utilisé une telle carte pour cet achat, communiquez immédiatement avec votre banque, car vous pourriez être victime de fraude.

Nous espérons que les termes entourant le PDV soient désormais un peu plus clairs et qu’ils permettront à tous de mieux distinguer la terminologie et le rôle de chacun.

Elina

Elina

Naturally drawn to synonyms, Elina relishes language, culture and precision in her explanations. “The mind is like a parachute — it works best when opened.”
― Elina and Sir Thomas Robert Dewar