Les Héros de l’Horeca : Ballekes

Les Héros de l’Horeca : Ballekes

Dans la rubrique Les Héros de l’Horeca, nous mettons en avant les clients Lightspeed qui ont réussi à se faire un nom dans le monde de la restauration et qui souhaitent partager leur histoire, les clés de leur succès avec d’autres entrepreneurs. Comment ont-ils commencé et quel a été le chemin parcouru par ces restaurateurs ? Comment gèrent-ils leurs affaires ? Et comment Lightspeed les aide-t-il à gérer leur entreprise avec succès ?

Le premier Ballekes a ouvert ses portes en mars 2016 à Bruxelles. À l’époque, de plus en plus de restaurants aux concepts mono-produit commençaient à voir le jour et il était donc temps pour Florence van Leuven de lancer son concept simple et familial, inspiré de souvenirs d’enfance alliés aux tendances du XXIe siècle : les boulettes belges. La vision de l’entreprise est de perpétuer la tradition culinaire belge de qualité, héritée de nos grands-parents, avec une touche de modernité.

Qu’est-ce qui rend Ballekes si unique ?

Ballekes est un restaurant « fast casual » spécialisé dans des produits belges de haute qualité : boulettes (porc/bœuf, poulet et vegan), sauces à base de produits belges, frites et bières.

Nos spécialités sont donc les boulettes belges en sauces avec différents accompagnements. Nous souhaitons offrir une expérience client unique et fun, tout en conservant la qualité de nos produits — nous n’utilisons en effet que des produits frais et locaux.  

Avez-vous plusieurs restaurants et comment gérez-vous la multi-gestion ?

Il existe trois Ballekes à Bruxelles : Janson, Sainte-Catherine et Grand-Place. Impossible d’être partout à la fois. La clé pour assurer une bonne gestion, c’est :

– la simplicité des processus, 

– l’organisation quotidienne,

– la confiance accordée aux équipes. 

Grâce à Lightspeed, je peux voir l’état de mes stocks à distance, suivre les ventes en direct et analyser les points positifs et négatifs de chaque établissement.

Quels sont les challenges en tant que restaurateur ? 

Chaque jour est un challenge en soi. Une chose est certaine, on ne s’ennuie jamais dans ce métier. La flexibilité des travailleurs en fonction des saisons, la gestion du personnel, la quête constante de la satisfaction des clients, mais aussi garder une constance dans la qualité et le service tout en sachant se renouveler, être attentif à l’évolution de la demande du marché et de l’offre de la concurrence, maintenir des équipes stables… Toutes ces choses sont des challenges qu’il faut surmonter au quotidien.

Avez-vous choisi vos emplacements stratégiquement ?

Il n’y a pas de secret dans l’horeca, l’une des règles d’or est de trouver un emplacement stratégique. Nous sommes un concept jeune et trendy, il a donc fallu se positionner intelligemment pour toucher au maximum la clientèle des quartiers de Sainte Catherine et du Châtelain, qui correspond parfaitement à notre image de marque. 

Le concept étant belge par essence, ouvrir un restaurant sur la Grand-Place et partager les ballekes avec des milliers de touristes était un grand rêve et nous sommes très fiers d’avoir pu le réaliser.

Quelle est votre stratégie marketing ?

À l’heure d’aujourd’hui, le marketing a une aussi grande importance que la technologie dans un business. Nous avons plusieurs stratégies marketing que nous développons au fur et à mesure. Nous sommes très présents sur les réseaux sociaux Facebook et Instagram où nous avons par exemple près de 15.000 abonnés. L’interaction avec nos followers est très importante. 

Les gens mangent avant tout avec les yeux et faire des belles photos de nos boulettes est très important, c’est un outil marketing essentiel. Il suffit d’être un peu créatif, même si ce n’est pas toujours évident avec des boulettes.

Nous ne travaillons pas avec des influenceurs qui demandent une compensation assez élevée. Nous arrivons à toucher pas mal de gens en étant créatifs. Maintenant, si jamais des célébrités belges souhaitaient s’associer à notre marque, ça serait la stratégie idéale !

Comment le système de caisse Lightspeed vous aide-t-il au quotidien ?

La technologie est au centre de nos vies. Il est devenu presque impossible de vivre sans pour chacun d’entre nous. Grâce à la technologie et à Lightspeed, nous pouvons effectuer des rapports, des analyses et des résumés détaillés et précis. Nous avons une vue d’ensemble sur nos ventes instantanément. Ces rapports de ventes nous aident à prévoir nos stocks. C’est un gain de temps incroyable — et avec trois restaurants, le temps nous est très précieux.

Quelles sont les fonctionnalités que vous utilisez ?

Nous utilisons principalement les rapports. Nous gardons un œil sur les rapports de ventes tous les jours, pour ce qui est du rapport de l’inventaire, nous le consultons au moins deux fois par semaine. 

L’analyse de ces rapports nous permet de savoir ce que nous vendons le plus et donc ce que nous devons prévoir le plus en stock. 

Intégrez-vous d’autres logiciels, applications ou services à votre système de caisse ?

Nous travaillons avec UberEats et Deliveroo, mais nous n’avons pas encore eu l’occasion d’explorer d’autres applications.

Avez-vous de futurs projets ?

Nous sommes très heureux d’avoir eu la chance d’ouvrir trois restaurants en trois ans. Nous espérons pouvoir continuer sur cette lancée. Qui sait, il y aura peut-être un quatrième Ballekes dans un futur proche !