ALOUETTES | MONTRÉAL | SPORTS

Fondée en 1946, Les Alouettes de Montréal est une des plus grandes équipes de football canadien. Dissoute et reformée deux fois, l’équipe fait maintenant partie de la culture populaire québécoise. Rien ne nous unit comme le sport. De victoires en défaites, Les Alouettes rassemble des milliers de supporters à travers la Belle Province.

Avec des magasins au stade et une boutique en ligne propulsés par Lightspeed, Les Alouettes peuvent rester en contact avec le public en tout temps. Nous avons rencontré Benjamin Puig, directeur marketing, afin de mieux comprendre Les Alouettes en tant que détaillant indépendant.

Chaque problème...

Chaque problème...

Une présence limitée

Les Alouettes n’ont que 10 matchs par an à Montréal pour vendre leurs produits. L’équipe loue le stade de l’Université McGill, reçoit les clés 48 h avant une partie, et doit les rendre 24 h après. Dans cette période de temps, 9 boutiques doivent être mises en place avec le personnel et le système POS. Pour une infrastructure d’une telle envergure, c’est vraiment très peu de temps, surtout quand un tout petit détail peut ruiner la journée en termes de vente.

Ventes hors-saison

Si 65 % des ventes ont lieu pendant les mi-temps, il reste tout de même 35 % des profits à faire le reste de l’année. La relation entre l’équipe et les supporters repose sur les émotions créées pendant les parties. Comment alors continuer d’interagir avec le public alors que le terrain est vide ?  Vendre en ligne ? Cela permettrait en effet de garder le lien et de proposer la marchandise en tout temps. Faut-il encore que cela ne double pas la masse de travail…

à sa solution

à sa solution

Pour Les Alouettes, chaque minute compte en boutique, puisque le temps d’exposition est très limité. Avec Lightspeed, l’équipe a trouvé une technologie facile à installer et à utiliser. C’est critique pour le personnel qui voit arriver une foule massive à chaque mi-temps. Les 9 boutiques vendent des produits différents, mais les clients ne le savent pas forcément. Lightspeed permet alors aux employés de les envoyer là où il faut afin de trouver leur bonheur. Cela affecte les ventes positivement et réduit le trafic dans les allées puisque plus personne n’ère sans savoir où aller. Un produit n’est plus en magasin ? Il est peut-être disponible ailleurs ou en ligne. L’inventaire centralisé de Lightspeed permet d’avoir toutes ces infos en un coup d’oeil.

L’équipe que forme Lightspeed et Les Alouettes rencontre le succès. L’année dernière, le montant de la facture moyenne d’un client a augmenté de 44 %. Les Alouettes étaient peut-être déjà en ligne et en magasin, mais avec Lightspeed, tous les systèmes ne font qu’un. L’information est alors partagée, et les clients mieux servis. Benjamin a même pu mettre en place un programme de fidélisation. Les employés n’ont rien à faire, les rabais sont automatisés pour certains clients et c’est le système POS qui fait le travail. Cette efficacité permet à tous, employés et clients, d’avoir plus de temps pour échanger sur leur amour du sport et l’équipe qui les fait rêver. Et c’est ça, la vraie victoire.

Vous êtes commerçant et passionné de sport ? Faites équipe avec Lightspeed.