Réussir vos campagnes d'email marketing avec l'A/B Testing

Réussir vos campagnes d'email marketing avec l'A/B Testing

Les campagnes d’email marketing et les newsletters peuvent être un excellent moyen de communiquer avec vos clients. L’avantage des techniques de marketing par email, c’est que les personnes à qui vous envoyez des courriels ont déjà donné leur permission. Vous pouvez donc communiquer de manière plus ciblée que sur les réseaux sociaux.

Il est important d’effectuer des tests A/B lorsque vous essayez de nouvelles techniques ou stratégies pour vos campagnes d’emailing. L’amélioration du taux de conversion peut faire une plus grande différence dans les résultats de votre entreprise que de nombreux autres efforts marketing. Dans cet article, vous apprendrez tout sur les tests A/B.

Le principe du test A/B

Un test A/B est une méthode de recherche quantitative dans laquelle deux variables sont comparées entre elles. De cette façon, vous pouvez découvrir quelle variable offre les meilleures performances. Un test A/B dans le domaine de l’email marketing signifie que deux groupes-tests reçoivent chacun un email différent. Lors du test A/B, il est important de ne tester qu’une seule variable à la fois, par exemple l’objet du courriel ou l’appel à l’action.

Quel est le but de votre email ?

Quel est le but ultime de votre courriel ? Si vous offrez une promotion temporaire, vous voulez diriger un maximum de personnes vers votre site Web. Si vous voulez seulement partager des informations ou une annonce, le taux d’ouverture est plus important. Déterminez à l’avance quel est le but principal de l’email et comment vous voulez mesurer le taux de conversion. Voici les facteurs que vous pouvez examiner :

  • Taux d’ouverture : le nombre de personnes qui ouvrent le courriel divisé par le nombre de personnes auxquelles vous avez envoyé le courriel.
  • Taux de clics : le nombre de personnes qui ont cliqué sur le(s) lien(s) dans votre courriel divisé par le nombre de personnes auxquelles vous avez envoyé le courriel.
  • Taux de conversion : une fois qu’ils sont sur votre site Web. Par exemple, est-ce qu’ils passent des commandes après l’email ?

Que vous voulez tester ?

La deuxième étape d’un test A/B réussi est de déterminer ce que vous allez tester. Bien que vous puissiez tester plusieurs choses, il est essentiel de ne sélectionner qu’une seule variable par test pour obtenir des résultats précis. Vous pouvez tester les variables suivantes :

  • Objet du message
  • Appel à l’action
  • Heure de la journée
  • Design & mise en page des courriels
  • Personnalisation
  • Corps du texte
  • En-tête/titre du courriel
  • Images
  • La promo/offre elle-même

Chacune de ces variables touche différentes parties du processus de conversion. Par exemple, votre appel à l’action a un impact direct sur le nombre de personnes qui achètent votre produit ou qui cliquent sur votre page. L’objet de votre message, par contre, a une influence directe sur le nombre de personnes qui ouvrent votre courriel. Certaines des variables les plus importantes sont expliquées ci-dessous :

1. Objet du message

L’objet du message est l’un des éléments les plus importants d’une campagne d’email marketing réussie. 47 % des destinataires décident d’ouvrir ou non un courriel en fonction de l’objet du message. Si votre sujet ne plaît pas à votre groupe cible, le taux d’ouverture sera faible lui aussi. Un sujet peut être écrit de plusieurs façons différentes, c’est donc une variable intéressante pour le test A/B. Voici les éléments que vous pouvez tester :

  • Longueur de l’objet du message
  • Annoncer ou non la promotion dans l’objet
  • Personnalisation ou non dans l’objet
  • Question ou pas de question dans l’objet
  • Emoji ou non dans l’objet
  • L’appel à l’action dans la ligne d’objet, par exemple « Profitez de la livraison gratuite seulement aujourd’hui »

Vous pouvez A/B tester deux objets différents, mais assurez-vous de ne changer qu’un seul élément de la ligne d’objet. Il ne s’agit donc pas d’une ligne « test » qui contient à la fois un autre appel à l’action et un emoji. Vous ne pouvez savoir ce qui fonctionne bien que si vous ne testez qu’une seule variable.

Voici quelques conseils pour rédiger de bons sujets :

  • Soyez bref —Une boîte de réception standard révèle environ 60 caractères de la ligne d’objet, alors qu’un téléphone portable n’affiche que 25 à 30 caractères. Essayez de garder l’objet entre 28 et 39 caractères.
  • Chiffres — Tout comme l’utilisation des chiffres est efficace dans les articles de blog, les chiffres sont tout aussi efficaces dans l’objet.
  • Poser une question —En posant une question au destinataire, par opposition à un énoncé standard, il se sent plus impliqué.
  • Verbes d’action —Le taux de clics sera plus élevé en ajoutant un verbe d’action au début.
  • Emoji’s— 56 % des entreprises qui ont utilisé les emoji’s dans l’objet avaient un taux d’ouverture plus élevé.
  • Personnalisation —La personnalisation augmente le taux d’ouverture de 26 %. L’utilisation du nom du destinataire attire l’attention.

Il n’y a pas de méthode unique pour écrire de bons objets, mais avec l’aide des tests A/B, vous pouvez découvrir ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas bien pour votre entreprise.

2. Heure d’envoi

Le moment où vous envoyez un courriel est également important. Le test temporel est le test A/B le plus facile, parce que vous n’avez rien à changer dans le contenu de l’email. Par exemple, vous pouvez tester une demi-journée, une heure, un jour de la semaine ou une période du mois. Cette variable est plus difficile à mesurer, car plusieurs facteurs expliquent pourquoi un courriel est mieux ouvert qu’un autre.

3. Design

La façon dont le courriel est conçu peut affecter la conversion. Les facteurs suivants sont inclus dans la conception du courriel :

  • Images — si oui ou non, où sont-elles placées et combien d’images utilisez-vous ?
  • Type et taille de police de caractères
  • L’utilisation de la couleur. Par exemple, choisissez-vous un bouton d’une certaine couleur pour attirer davantage l’attention sur ce point ? Quelles couleurs choisissez-vous ?
  • La mise en page de l’email — utilisez-vous certains « blocs » ou colonnes ?
  • Longueur de l’email

4. Appel à l’action

Le bouton ou le lien d’Appel à l’action représente ce que vous voulez réaliser avec ce courriel. Choisissez un bouton qui maintiendra le taux de conversion aussi élevé que possible. En plaçant trop de boutons dans un seul email, le destinataire peut se sentir oppressé. Vous pouvez A/B tester les boutons d’appel à l’action en changeant leur couleur, leur place dans l’email, la police et le style.

Exemples de bouton d’appel à action :

  • Acheter maintenant
  • Voir notre promo
  • Économiser jusqu’à 50
  • Profiter de l’offre
  • Voir les options
  • Livraison gratuite
  • Découvrir 
  • Télécharger maintenant
  • Inscrivez-vous maintenant
  • Acheter maintenant
  • Démarrer un essai gratuit

5. Nom de l’expéditeur

Le nom de l’expéditeur de la plupart des courriels est souvent le nom de l’entreprise (p. ex. Lightspeed), mais ce n’est pas nécessairement nécessaire. Un expéditeur personnel, tel que le nom du PDG ou de l’employé de l’entreprise, donne une impression personnelle. Par exemple, testez un email avec un expéditeur personnel (par exemple Tom de Lightspeed) et un expéditeur impersonnel (par exemple Lightspeed), et mesurez la différence dans le taux d’ouverture.

Optimisez le taux de conversion de votre boutique en ligne

Découvrez les 4 outils

Les Héros du Retail : Everybody Agrees

Les Héros du Retail : Everybody Agrees