Financer un restaurant : aide à la création d’entreprise

Financer un restaurant : aide à la création d’entreprise

Posséder un restaurant est un rêve pour de nombreux hommes d’affaires. Pourtant, les coûts quotidiens d’ouverture et de gestion d’un restaurant peuvent faire réfléchir les propriétaires à deux fois. Que vous soyez un chef talentueux, un entrepreneur local ou un gastronome débordant d’idées pour un nouveau type d’expérience culinaire, demander une aide à la création d’entreprise peut être un moyen de contribuer à la réalisation de ce rêve.

C’est pourquoi, dans cet article, vous allez apprendre :

Votre système de caisse est le cœur de votre restaurant

Gérez à la fois la salle et la cuisine grâce au logiciel de caisse Lightspeed. Créez des plans et des menus personnalisés, prenez les commandes au comptoir, acceptez les paiements et gérez l’ensemble de votre entreprise à partir d’une plateforme intuitive

Qu’est-ce qu’une aide à la création d’entreprise ? Le cas des restaurants : 

Le financement des restaurants désigne toute forme de financement externe que les propriétaires d’entreprises obtiennent pour répondre à une série de besoins commerciaux. Il peut s’agir d’un prêt bancaire, de fonds provenant de proches, d’investisseurs ou d’autres sources de financement. 

Pourquoi les restaurants font-ils des demandes pour financer un projet ?

Les raisons pour lesquelles les restaurateurs et les équipes de financement recherchent des aides à la création d’entreprise sont multiples :

  1. Lancer son  entreprise
  2. Rénover un lieu existant
  3. Investir dans de nouveaux équipements
  4. Ouvrir un nouvel emplacement
  5. Ajouter des tables supplémentaires pour augmenter le nombre de couverts
  6. Recevoir des conseils  en matière d’exploitation, de marketing ou d’embauche
  7. Procéder à un rebranding
  8. Se diversifier en proposant un service traiteur et des produits à emporter
  9. Financer des charges d’exploitation

1) Lancer son entreprise 

De nombreux coûts de démarrage sont à prévoir avant qu’un restaurant puisse ouvrir ses portes. Les propriétaires peuvent avoir besoin de rénover les locaux, de mettre à jour le vieux matériel de cuisine, d’acheter du mobilier et des équipements ainsi que d’investir dans les menus et les uniformes du personnel. Sans oublier la nécessité d’approvisionner avec soin l’indispensable stock de nourriture, d’alcool et de boissons. 

2) Rénover un lieu existant

Lorsqu’un restaurant à succès évolue, de nombreux chefs et propriétaires cherchent à engager du personnel de cuisine plus expérimenté ou à réaménager leur intérieur. Les tendances en la matière évoluent rapidement, surtout dans les zones métropolitaines. De plus, les restaurants très fréquentés peuvent rapidement se dégrader en raison des nombreux clients qui franchissent leurs portes chaque jour. Une forte affluence pour un établissement implique donc des travaux de rénovation réguliers.  

3) Investir dans de nouveaux équipements

Qu’il s’agisse de chefs, de serveurs ou de baristas, tout le monde a besoin de bons outils pour faire son travail. C’est pourquoi de nombreux propriétaires de restaurant se tournent vers des tiers pour les aider à financer l’équipement dont ils auront besoin, depuis les cafetières jusqu’au système de caisse et aux fours haut de gamme, en passant par les grils et les poêles. 

4) Ouvrir un nouvel emplacement

L’expansion est une autre raison courante qui incite les propriétaires à explorer les possibilités d’aide à la création d’entreprise. De nombreux entrepreneurs ont des projets audacieux pour passer d’un seul établissement à une chaîne à l’échelle de la ville ou de la région. Cette démarche s’accompagne de coûts liés à la recherche de nouveaux espaces commerciaux, à la gestion des rénovations ou même à la construction d’un bâtiment neuf.

5) Ajouter des tables supplémentaires pour augmenter le nombre de couverts

Mais tous les projets d’expansion n’ont pas à être aussi grandioses. Tout comme leurs chefs qui ajoutent soigneusement un ingrédient ici et là pour garantir un goût parfait, les restaurateurs peuvent chercher à changer d’activité plus lentement. L’expansion peut simplement consister à élargir l’espace pour pouvoir ajouter des couverts… 

6) Recevoir des conseils en matière d’exploitation, de marketing ou d’embauche

Les restaurateurs doivent prendre de nombreuses décisions chaque jour, en ayant souvent en toile de fond le brouhaha habituel des restaurants convoités. Il est compréhensible que de nombreux propriétaires choisissent de faire appel à des conseils extérieurs. Un nombre croissant de consultants — dont certains sont propriétaires ou chefs dans d’autres restaurants — ont commencé à conseiller d’autres propriétaires de restaurants. Ces consultants peuvent aider à embaucher des responsables de l’approvisionnement ou des sous-chefs, donner des conseils sur la manière de positionner un restaurant sur un marché très fréquenté ou aider à améliorer le fonctionnement général de l’entreprise.

7) Procéder à un rebranding

Les restaurateurs savent que le secteur est très concurrentiel. En fait, nombreux sont ceux qui s’y épanouissent. 

Néanmoins, il peut être difficile pour les restaurants qui servent des cuisines très populaires — bistros français, pizzerias italiennes et bars à nouilles japonais — de se démarquer de leurs concurrents qui proposent des plats et des expériences similaires. C’est là que la valeur de la marque d’un restaurant peut devenir un point de différenciation essentiel. Certains prêts accordés aux restaurants sont utilisés pour créer des marques remarquables ou pour donner une nouvelle image aux lieux traditionnels en fonction des goûts culinaires et diététiques émergents. 

8) Se diversifier au moyen d’un service traiteur ou de produits à emporter 

Pour construire une marque forte, les restaurants peuvent notamment prolonger l’expérience client au-delà du bâtiment, par exemple en proposant un service traiteur ou des produits à emporter

De nombreux grils sont célèbres grâce à leurs sauces pour steaks et entrecôtes. Les restaurants italiens proposent des pâtes faites maison qu’il est impossible de recréer soi-même. Et certains restaurants asiatiques ont des raviolis congelés qui peuvent, pendant quelques instants, ramener vos papilles gustatives dans votre restaurant préféré. 

Si la fourniture de ces mets peut constituer une source de revenus supplémentaire pour les restaurants, elle s’accompagne toutefois des coûts liés au développement des produits, aux emballages et à la logistique. 

9) Financer des dépenses d’exploitation

La recherche de financement n’est pas toujours une question de croissance. Il se peut aussi que les propriétaires cherchent à financer le restaurant pour soutenir l’activité quotidienne de l’entreprise. Dans les restaurants qui connaissent des recettes saisonnières, voire imprévisibles, certains propriétaires peuvent décider se procurer des fonds pour assurer un flux de trésorerie positif.

9 types d’aides à la création d’entreprise pour les  restaurants

Maintenant que vous avez pris connaissance de certaines des raisons qui motivent un restaurant à emprunter, voici 10 méthodes de financement que vous pouvez envisager :

  1. Prêts bancaires traditionnels
  2. Prêts alternatifs
  3. Le microcrédit
  4. Crédit de garantie
  5. Crédit fournisseur
  6. Financement participatif (crowdfunding)
  7. Les proches
  8. Période sans loyer
  9. Financement des équipements

Examinons les avantages et les inconvénients de ces neuf méthodes. 

1) Prêts bancaires traditionnels

Commençons par l’option probablement la plus connue : votre banque. Les banques traditionnelles prêtent aux petites et moyennes entreprises depuis très longtemps. Leurs systèmes sont établis, rigoureux et éprouvés. Examinons rapidement les avantages et les inconvénients de la recherche de financement par l’intermédiaire d’une banque.

Les prêts bancaires sont-ils adaptés à votre restaurant ?
Inconvénients Avantages
Une procédure de demande compliquée Réputés et éprouvés
Longs délais d’approbation Généralement, peut être remboursé à plus long terme
Peut exiger une garantie substantielle Le prêt peut être adapté aux besoins opérationnels

2) Prêts alternatifs

Il est compréhensible qu’un restaurateur n’ait pas le temps ou, parfois, l’historique de crédit nécessaires pour obtenir un financement auprès d’une banque. Il pourra alors chercher à emprunter auprès de divers prêteurs alternatifs. Voici quelques points à prendre en considération lorsque vous envisagez une autre option de prêt. 

Les prêts alternatifs sont-ils adaptés à votre restaurant ? 
Avantages Inconvénients
Accélération de la procédure de demande et de la décision Certains taux d’intérêt peuvent être plus élevés
Les garanties peuvent ne pas être nécessaires Les conditions de remboursement peuvent être plus strictes
Peut être utilisé à n’importe quelle fin Certains prêteurs ont des historiques douteux

3) Le microcrédit 

Le microcrédit est une combinaison de coaching et de crédit pour les entrepreneurs débutants et existants. Vous pouvez opter pour un microcrédit traditionnel (jusqu’à 50 000 euros) ou un crédit PME (jusqu’à 250 000 euros). 

Le microcrédit est-il la bonne solution pour votre restaurant ? 
Avantages Inconvénients 
Prêt rapide Taux d’intérêt plus élevé
Coaching Enregistrement BKR et responsabilité personnelle
Un rachat supplémentaire est possible Un bon plan d’affaires est nécessaire

4) Crédit de garantie

Vous souhaitez obtenir un prêt à long terme et ne pouvez pas offrir à la banque une garantie suffisante ? Dans ce cas, un prêt garanti peut être une bonne option. Dans ce cas, le gouvernement néerlandais garantit une partie de votre prêt. Vous pouvez demander un prêt de garantie à votre banque.

Un prêt garanti est-il la bonne option pour votre restaurant ? 
Avantages Inconvénients 
Prêt sans garantie Durée maximale de 6 ans
Large choix de banques Des exigences plus strictes pour les débutants
Un taux d’intérêt plus bas grâce à la garantie Le besoin de financement doit être d’au moins 35 000 euros

5) Crédit fournisseur

Dans le cas d’un crédit fournisseur, vous convenez avec un fournisseur que vous ne paierez la facture des marchandises achetées qu’à une date ultérieure. Ainsi, vous pourriez déjà acheter des ingrédients pour votre menu et préparer des plats, et vous n’auriez à payer le fournisseur qu’après que vos invités aient réglé leur facture.

Un crédit fournisseur est-il une bonne option d’aide à la création d’entreprise pour votre restaurant ? 
Avantages Inconvénients 
Démarrer rapidement Pas de solution à long terme
Ne dépend pas de la banque Vous devenez dépendant de votre fournisseur
Faibles coûts Risque de dettes plus importantes

6) Financement participatif (Crowdfunding)

Le crowdfunding consiste à collecter de petits montants auprès d’un grand nombre de personnes pour financer une nouvelle entreprise. Le crowdfunding est souvent utilisé pour valider de nouvelles idées de produits ou pour rechercher un financement auprès des premiers adeptes d’une nouvelle idée de start-up. Il est moins souvent associée aux entreprises de services, notamment aux restaurants. Vous êtes toujours intéressé ? Voici quelques-uns des avantages et des inconvénients. 

Le financement participatif est-il adapté à votre restaurant ? 
Avantages Inconvénients 
Utile pour tester rapidement de nouvelles idées Ne convient pas aux besoins de fonds à long terme
Peut également jouer un rôle de relations publiques et de marketing Ne convient généralement pas aux restaurants
Peut attirer d’autres formes d’investissement Le processus est très public

7) Les proches

Si vous dirigez un restaurant depuis plusieurs années, vos amis et votre famille sont probablement votre meilleur soutien. Ils vous ont peut-être soutenu en tant que chef d’entreprise et ont puisé dans leurs propres poches, étant ainsi vos premiers et plus fidèles mécènes. 

Il est donc logique de faire appel à eux. C’est pourquoi de nombreux chefs d’entreprise choisissent de demander un financement à leurs parents, frères et sœurs, conjoints et amis. Ceux-ci peuvent aider les chefs et les propriétaires de restaurants à obtenir un fonds de roulement grâce à un prêt sans vérification de solvabilité. Cependant, n’oubliez pas que mélanger les relations professionnelles et personnelles peut devenir compliqué.

Un prêt de la famille et des amis est-il adapté à votre restaurant ? 
Avantages Inconvénients
Pas de paperasserie ni de longues procédures d’approbation Les relations personnelles peuvent être mises à l’épreuve
Il est rare qu’une garantie soit nécessaire Les conditions générales peuvent être ambiguës
Peut ne pas avoir à être remboursé Potentiel de litiges juridiques

8) Période sans loyer

Cette forme d’accumulation initiale de capital est encore souvent négligée.  Pour un propriétaire, une période de franchise de loyer peut être une option intéressante, car la valeur de son bien augmente dès que l’on y ouvre un restaurant.  Et comme vous n’avez pas à payer de loyer pour l’instant, vous gardez de l’argent que vous pouvez utiliser pour vos autres frais de démarrage. S’il s’agit d’un bien immobilier inoccupé depuis longtemps, vous pouvez également demander au propriétaire de contribuer aux frais de rénovation, par exemple.

Une période sans loyer est-elle la bonne option pour votre restaurant ?  
Avantages Inconvénients
Pour les contrats à court et à long terme Le loyer est parfois beaucoup plus élevé après la période
Des économies importantes et immédiates Le propriétaire peut fixer des exigences 
Rapide à organiser Pénalités supplémentaires en cas de résiliation prématurée du contrat

9) Financement des équipements

Les restaurants ont souvent besoin de financer des équipements tels que machines à café professionnelles, caisse enregistreuse, fours, grils et cuisinières haut de gamme. C’est là que le financement des équipements peut aider. Voici les avantages et inconvénients de la formule. 

Le financement des équipements est-il adapté à votre restaurant ? 
Avantages Inconvénients
L’équipement sert de garantie  Peut être moins flexible que le crédit-bail
Les fonds arrivent généralement assez vite Le matériel peut se déprécier 
Vous finissez par être propriétaire de l’équipement Les équipements peuvent devenir obsolètes

6 façons d’évaluer le financement de projet et les prêts aux restaurants

Comme vous pouvez le constater, les méthodes de financement que nous avons examinées varient considérablement. Voici ce qu’il faut faire si vous avez commencé à vous intéresser de plus près à certaines options possibles dans la liste ci-dessus. Suivez les étapes ci-dessous pour évaluer chaque option d’aide à la création d’entreprise :

  1. Vérifiez dans quels délais vous obtenez votre capital
  2. Évaluez le total à rembourser 
  3. Comparez la durée du prêt
  4. Comparez les avantages des taux fixes par rapport aux taux variables
  5. Vérifiez si des garanties sont requises
  6. Examinez la réputation du prêteur

Vos financements et prêts s’adaptent

Prendre des mesures pour développer ou soutenir votre entreprise de restauration peut être à la fois enthousiasmant et stressant. En fin de compte, c’est en continuant à chercher des sources de financement que vous trouverez la bonne option pour votre entreprise. 

 

Comment choisir le nom de son restaurant ?

Comment choisir le nom de son restaurant ?