Les bases de l'organisation de votre inventaire : comment gérer vos stocks

Les bases de l'organisation de votre inventaire : comment gérer vos stocks

Dans le commerce de détail, une grande partie de votre activité s’articule autour du stock. Si votre stock se vend bien, tout va bien. Sinon, cela signifie que vous avez certains problèmes à régler.

La bonne nouvelle est que ces problèmes peuvent être évités.

Un approche adéquate de l’organisation de votre inventaire peut vous permettre de renforcer vos ventes et de simplifier l’identification des produits qui sont très demandés et doivent être réapprovisionnés et de ceux qui ne se vendent pas au prix intégral et doivent être liquidés.

Découvrez ci-dessous les principes du classement des stocks.

1. Organisez vos stocks en catégories uniques

Qu’est-ce qui différencie un produit d’un autre ?

Imaginons que vous soyez détaillant de mode et de vêtements. Plutôt que de classer tous vos t-shirts dans une seule catégorie générique telle que « t-shirts », il est préférable de les classer selon leurs caractéristiques uniques, par exemple :

  • Taille
  • Couleur
  • Coupe
  • Tissu
  • Marque

Les bases de l'organisation de votre inventaire : comment gérer vos stocks

Pourquoi utiliser des catégories uniques pour vos stocks ?

Catégoriser des produits similaires en fonction de leurs caractéristiques uniques dans votre système de caisse vous permet d’identifier avec précision les types de t-shirts qui se vendent bien. Vous pouvez ensuite affiner le classement de vos stocks par un classement de type A-B-C (nous y reviendrons un peu plus loin).

Les catégories uniques apportent un soutien appréciable en matière de réapprovisionnement des stocks. Au lieu de devoir analyser d’innombrables données, vous pouvez facilement filtrer vos rapports de ventes et voir avec précision les types de t-shirts qui se vendent le mieux. Quelles tailles, couleurs, coupes et marques se sont le mieux vendues ? Armé de ces précieuses informations, vous pouvez maximiser la rentabilité de votre prochaine commande d’approvisionnement.

Idée 💡

Vous pouvez créer des matrices pour des produits présentant des tailles, des couleurs, des coupes et des tissus différents. Cliquez ici pour découvrir comment créer des matrices de produits dans l’application Lightspeed Retail.

2. Classez vos stocks selon leur rentabilité

Outre la création de catégories uniques pour organiser vos stocks, vous pouvez également envisager l’utilisation d’un classement A-B-C des stocks, qui indique que vos articles en stock n’ont pas tous la même valeur.

Selon le classement A-B-C, vous devez regrouper les produits en fonction de leur importance estimée pour votre entreprise. Pour la plupart des entreprises, ce classement ressemble à ceci :

Les bases de l'organisation de votre inventaire : comment gérer vos stocks

Articles du stock à valeur élevée
Articles du stock à valeur moyenne
Articles du stock à faible valeur

  • Stock A : représente quelque 20 % des articles de votre stock et produit 80 % de votre volume de ventes annuel.
  • Stock B : représente environ 30 % des articles de votre stock et produit 15 % de votre volume de ventes annuel.
  • Stock C : représente environ 5 % des articles de votre stock et produit 5 % de votre volume de ventes annuel.

Le modèle de classement A-B-C est similaire au principe de Pareto (également nommé le principe des 80/20), en ceci qu’il détermine que 80 % de vos ventes proviennent de 20 % seulement de vos stocks. Ce type de classement est utile parce qu’il vous présente un bilan clairement lisible des unités de gestion des stocks de produits les plus importantes pour votre activité.

Une fois que vous connaissez les catégories de produits qui se vendent le mieux, vous pouvez les classer en une structure de type A-B-C afin de déterminer concrètement ce qui vous fournit le plus de revenus. Réapprovisionnez toujours en priorité vos stocks A et B, puisqu’ils représentent la majorité de vos ventes.

3. Tirez parti de vos catégories et sous-catégories

Le principal avantage de la création de catégories de produits uniques dans votre système de caisse est de vous permettre d’identifier rapidement les catégories qui plaisent le plus à vos clients. Grâce à des rapports de ventes détaillés et clairs, qui vous donnent une répartition de vos données de ventes par jour, semaine, mois ou année, vous pouvez voir quelles catégories se vendent le mieux, ce qui vous permet ensuite de commander des stocks qui présentent (selon les données de ventes historiques) de fortes probabilités de ventes.

Souvenez-vous d’une chose : votre stock est avant tout un substitut de votre argent. Si vous investissez dans un produit qui ne se vend pas, vous ne bénéficiez d’aucun retour sur cet investissement et vous perdez pratiquement de l’argent. La possibilité de prévoir le stock présentant une forte probabilité de ventes, à partir de données de ventes empiriques, est un atout inestimable et vous aide à maximiser le retour sur investissement de vos stocks.

L’organisation des ventes et le retour sur investissement sont directement liés

Il est possible d’acheter vos stocks en fonction de vos estimations personnelles (approche essentiellement instinctive), mais la meilleure façon d’augmenter les probabilités de vente de vos produits au prix intégral consiste à :

  1. Utiliser un système de catégories et sous-catégories uniques pour l’organisation de vos stocks ;
  2. Analyser vos ventes par produit et sous-catégorie, afin de déterminer dans quoi vous devez réinvestir.

Ce faisant, vous vous donnez les moyens de réussir en restant organisé et en vous assurant de la plus grande efficacité et de la plus grande précision de vos données de ventes.

 

Curieux de tester Lightspeed Retail ?

Faites un essai gratuit !

Retail : 11 conseils pour augmenter vos ventes

Retail : 11 conseils pour augmenter vos ventes