Ouvrir son deuxième restaurant (ou plus) : les 8 conseils d'entrepreneurs

Ouvrir son deuxième restaurant (ou plus) : les 8 conseils d'entrepreneurs

De plus en plus d’entrepreneurs développent leurs activités de restauration en ouvrant un nouvel établissement. Par exemple, parce que le restaurant actuel est devenu trop petite en raison de son succès ou parce qu’ils veulent tester leur concept dans une nouvelle ville ou un nouveau marché. Avez-vous l’intention d’ouvrir un nouvel établissement ? Il est important de réfléchir à la manière dont vous pouvez maintenir et optimiser votre efficacité. Nous avons demandé à 8 restaurants de nous faire part de leurs conseils et de leurs expériences.

Conseil 1 : Utilisez votre réseau

Quand il s’agit d’expansion, votre réseau est vraiment un atout. Pensez à de bons amis et à des membres de votre famille qui peuvent vous aider à mettre sur pied et à exploiter votre nouvel établissement. Demandez-leur s’ils connaissent encore des gens qui sont prêts à faire une contribution.

Par exemple, le concept hawaïen Poké Perfect compte quatre restaurants à Amsterdam et à Utrecht. Les fondateurs Gerrit Jan et Quinta Witzel doivent en partie leur croissance à leur environnement. Gerrit Jan :

Mon conseil pour les autres entrepreneurs ? Lors de la création d’une entreprise, recherchez toujours dans les environs immédiats et demandez de l’aide. Notre sœur gère une agence spécialisée dans les réseaux sociaux et nous aide pour notre présence en ligne.

Ouvrir son deuxième restaurant (ou plus) : les 8 conseils d'entrepreneurs

Conseil 2 : Choisissez l’emplacement du nouveau restaurant stratégiquement

Il y a souvent une bonne raison pour laquelle certains établissements sont plus performants que d’autres. Parfois, une entreprise est située dans une rue très fréquentée. S’il y a beaucoup d’influenceurs dans cette ville, ils sont plus susceptibles de visiter votre restaurant, de publier un article et d’accroître la notoriété de votre marque. Alors, ne choisissez pas la propriété la moins chère, mais choisissez votre prochain emplacement en fonction d’une stratégie.

Eliot Bremans, directeur chez Marcel Burger, dit que les 3 emplacements des bars à burgers sont choisis de telle sorte qu’ils forment une sorte de route sur une carte. Eliot :

L’emplacement des trois restaurants est stratégique. Si vous regardez un plan de Bruxelles, vous pouvez tracer un axe qui relie parfaitement les trois restaurants entre Waterloo, Uccle et Ixelles.

Conseil 3 : Adaptez vos restaurants à l’environnement

Si tout se passe bien, vous devriez déjà avoir une idée du quartier et de ses habitants avant votre expansion. Les gens qui passent beaucoup de temps dans la région sont-ils jeunes, mangent-ils beaucoup au restaurant, sont-ils fan de foodporn ? Ou sont-ils plutôt des hommes d’affaires un peu plus âgés qui veulent manger rapidement ? Si vous savez qui visitera fréquemment votre entreprise et ce qu’ils veulent, vous pouvez adapter votre service à leurs besoins.

Le concept japonais Takumi dispose de trois établissements où le service est adapté au quartier. Par exemple, leur restaurant près de la place Flagey est populaire auprès des jeunes professionnels et leur restaurant sur la place Jourdan accueille un public très international. Les formules spéciales peuvent changer d’un établissement à l’autre vue les différences entre les préférences des clients.

Arnoud Mestdag, directeur de Takumi:

On remarque, par exemple, que les clients de la rue des Flandres sont friands d’options végétariennes. Ceux de Jourdan apprécient particulièrement l’offre spéciale du déjeuner.

Ouvrir son deuxième restaurant (ou plus) : les 8 conseils d'entrepreneurs

Conseil 4 : Sachez ce qui se passe autour du nouvel emplacement

Assurez-vous d’être au courant de tous les événements, tendances et autres activités entourant votre nouvel emplacement. Qui sait, le moment est peut-être bien choisi pour lancer une campagne de grande envergure à cet endroit, en parallèle d’un événement régional, afin de mieux faire connaître votre nouveau restaurant.

Les fondateurs du café Bakers & Roasters à Amsterdam — Julian Kirwan et Sergio Seibers –  ont mené des recherches approfondies avant de se développer. Julian :

Vous avez absolument besoin d’une équipe, sinon votre expansion ne sera pas réussie. Il est également important d’avoir une bonne connaissance de votre nouveau marché, de la région et de ce qui se passe dans votre nouveau quartier.

Conseil 5 : Embauchez les bonnes personnes

Si vous voulez embaucher plus de personnes, il est important de choisir les bonnes personnes pour votre équipe. Il est donc crucial que vos employés travaillent de la bonne façon, même lorsque vous n’êtes pas là. Choisissez des personnes qui sont motivées et qui veulent vraiment travailler pour vous. Ce sont des gens qui aiment réfléchir avec vous à la façon dont ils peuvent aider votre restaurant à se développer avec succès.

Greenwoods, par exemple, un brunch-café anglais avec deux belles succursales à Amsterdam, n’engage que la crème de la crème. Jennifer Nelson, directrice générale de Greenwoods :

Un bon personnel est essentiel. Avec nous, vous devez être un ninja : non seulement être un serveur fantastique, mais aussi assumer vous-même la responsabilité de diverses tâches. La qualité du personnel se reflète dans la qualité de la nourriture, et cela se reflète dans la façon dont nous servons la nourriture et dont les serveurs fournissent le service par la suite.

Ouvrir son deuxième restaurant (ou plus) : les 8 conseils d'entrepreneurs

Conseil 6 : Centralisez la production du stock

Comment vous assurez-vous que les recettes et les ingrédients utilisés dans chaque établissement restent les mêmes ? La direction de Marcel Burger a une solution : un laboratoire de production où tous les ingrédients frais sont produits avant d’être livrés aux trois branches.

Cela garantit que les mêmes recettes soient utilisées dans toutes les succursales Marcel Burger, que la même gamme soit fournie et que le même goût soit garanti. Le burger que vous dégusterez à Uccle est donc exactement le même que celui de Waterloo.

Conseil 7 : Analysez et comparez les chiffres de chaque établissement

Les données sont également un aspect important à prendre en compte lors de la gestion de plusieurs établissements. Une fois que vous aurez recueilli les bonnes données, vous pourrez prendre des décisions plus rapides et plus faciles qui contribueront à la croissance de votre entreprise. Pensez au chiffre d’affaires par employé, au chiffre d’affaires par article du menu et aux ingrédients les plus utilisés. Voyez-vous qu’un produit ne fonctionne pas aussi bien dans l’une des branches ? Dans ce cas, vous pourriez envisager de ne pas inclure ce produit au menu uniquement à cet endroit.

À lire également : Comment calculer les prix de votre menu

Umamido possède sept restaurants et il est donc important d’être en mesure de maintenir une bonne vue d’ensemble de toutes les branches. La direction recueille les données sur leurs ventes, leurs stocks et leur personnel depuis une seule plateforme. De cette façon, elle peut facilement faire des comparaisons entre tous les établissements. Guy Quirynen, fondateur de l’Umamido :

Lightspeed est le système le plus révolutionnaire. Il sort du lot parmi des systèmes traditionnels et coûteux qui fonctionnent souvent avec des licences coûteuses et du matériel encombrant. Nous comparons tous les chiffres des différents endroits, année après année. Cela nous permet de mieux comprendre certaines tendances et de voir où nous pouvons nous adapter ou non.

Ouvrir son deuxième restaurant (ou plus) : les 8 conseils d'entrepreneurs

Conseil 8 : Travaillez avec un système mobile connecté au cloud

Si vous travaillez avec un système mobile sur le cloud tel que Lightspeed, toutes les données sont automatiquement stockées dans une base de données. Cela vous donne accès aux données dont vous avez besoin à tout moment et vous permet même de les regarder depuis n’importe quel endroit en vacances.

Le Pizzabakkers a sept restaurants et utilise le système de caisse sur le cloud de Lightspeed. Siang-Lan, l’un des copropriétaires, affirme :

Nous pouvons exactement savoir comment se portent tous nos restaurants : quelles sont les pizzas qui se vendent bien et quel est le chiffre d’affaires ? Le fait que tout soit dans le nuage est très beau, et de nos jours. Nous avons besoin d’une vue d’ensemble pour pouvoir grandir. »

Cédric Hanet, partenaire de Greenway, indique également que le concept végétarien utilise les rapports Lightspeed pour garder une vue d’ensemble de tous ces quatre emplacements. Pensez à la croissance moyenne des dépenses, de la productivité et des revenus. Cedric :

Lightspeed est un système pratique. Les grands avantages sont que vous pouvez facilement modifier votre menu ou plan de salle, qu’il est basé sur le cloud et qu’il est lié aux différents outils intégrés que nous utilisons.